Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Big bazar ou big bang ?

Le FIDS 67 invite pour le 14 mars prochain ses membres à revenir voter la répartition des contributions complémentaires, aucune des propositions présentées n'ayant obtenu la majorité requise (et non le quorum, comme écrit par le Comité).

Sans mollir le Fonds reprend très exactement les mêmes propositions et demande à nouveau à choisir "entre la peste et le choléra". Il ne fait que modifier sa "note explicative concernant le vote", appelant notamment "le plus grand nombre de membres à participer", notamment par le vote par procuration.

En clair, on met la tête dans le sable, on prend les mêmes et on recommence.

Maintenant, cette forme de fuite en avant n'est pas faite pour surprendre pour qui suit les tribulations du FIDS 67. Ce qui par contre l'est beaucoup plus au regard des liens joints et des statuts du FIDS 67, c'est que l'invitation à l'AG soit encore faite, tout en n'étant pas signée, par le Président.

Dans son article 1, les statuts nous disent que pour être membre du Fonds, il faut entre autre être "locataire de chasse domaniale ou communale". A en croire les délibérations du conseil municipal de Lembach de juin-juillet et décembre 2013, tel n'est cependant plus le cas.

Le Président devrait donc être démissionnaire, au regard de l'article 5 des statuts : "un membre du comité qui perd la qualité de membre du Fonds est réputé démissionnaire".

Ce changement de situation que tout le monde peut comprendre aurait dû être annoncé lors de l'AG de janvier, ne serait-ce pour couper court à la rumeur qui comme le disait Erik Orsenna est de par sa nature "capable d'enfler telle la pâte à pain soulevée par la levure".

.

La nouvelle note du FIDS 67

Tag(s) : #Vie des instances de la chasse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :