Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans mon article du 16 octobre dernier, intitulé "Grosse Couillonade Organisée, le GCO", j'avais mis entre autre en avant les engagements non tenus du Grenelle de l'environnement de Sarkozy et le deuxième plan de relance autoroutier sur proposition de projets par les concessionnaires mis sur orbite par Hollande.

L'idée première était de montrer que la parole de l'Etat ne vaut rien sinon pas grand chose lorsque des enjeux financiers sont en jeu face à des enjeux écologiques et que la force des industries (de l'auto, du tourisme, du transport à l'agriculture, en passant par le charbon ou le nucléaire) font les décisions politiques.

La deuxième, qui va dans le même sens, c'est de faire remonter le deal qui se joue vraisemblablement dans les coulisses autour du plan de relance autoroutier, entre les concessionnaires d'autoroutes et Ségolène Royal, notre Ministre de l'environnement, sur le dos du petit peuple qui va se taper le GCO et les autres projets controversés en France, "o.k. je t'accorde des augmentations de tarifs autoroutiers, mais en contre partie tu me construis des autoroutes sans mon aide financière, du moins en apparence, tu me fais de l'emploi et à toi de voir comment tu rentabilises".

Lorsque vous voulez gagner à un dîner de cons, vous n'y allez pas sans gâteaux. Vinci et les autres ne sont certainement pas manchots en terme de "stratégie" ou de "couillonnade", le deal sur l'augmentation des tarifs autoroutiers, importante variable de la valeur de l'action VINCI, est donc à suivre tout particulièrement (cf lien).

Tag(s) : #Grand Contournement Ouest

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :