Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parmi les attaques dont la communauté des chasseurs est souvent la cible, se trouve l'épineux problème de l'élimination de ce qu'on appelle "les déchets de chasse". Tout chasseur qui se respecte sait comment il doit procéder et si ce n'est le cas la législation est là pour lui rappeler les règles de "bonne conduite", cf le fichier joint.

Il est évident au moment où les chasseurs sont attaqués de toute part et dès qu'une occasion se présente que la communauté n'a aucun intérêt à souiller son image, notamment en période de battues où nombreux sont les "utilisateurs de la nature" à se promener. Abandonner aux yeux de tous viscères et peaux après une chasse est non seulement une faute répréhensible et condamnable, mais la meilleure façon de "tresser la corde pour nous pendre".

Alors, lorsque têtes et capes sont "balancées" en bas de côté de route, comme le montrent les photos transmises par un fidèle lecteur, peut-on vraiment croire que c'est l'acte d'un chasseur (dépourvu de cervelle) ? Il n'est possible de l'affirmer, "pas vu-pas pris". Il n'en reste pas moins que c'est vers le chasseur qu'est venu le promeneur ayant découvert le "spectacle".

Pourtant, les suspects sont légions :

  • le ramassage des ordures ménagères au poids ici et là et aussi chez nos voisins allemands, qui fait fleurir en bords de routes les décharges sauvages
  • un provocateur pour discriminer le chasseur local
  • un "client" d'un chasseur qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, mais qui a tout de même eu le réflexe d'enlever le bracelet du chevreuil
  • un adepte que tout être vivant est poussière et doit revenir à la terre
  • un environnementaliste désireux d'apporter une aide alimentaire aux renards.   

Bref, on ne le saura jamais. A titre personnel, je rêve toujours de tomber à pic sur le con qui dégage ses ordures dans un champ de maïs ou dégage ses pneus, qui laisse son chien courir derrière le gibier, sabote les pièges à ragondins ou corbetières, renverse ou saccage en passant un mirador transportable, détruit les seaux d'agrainage ou pique les spirales, arrache les panneaux. Vous avez dit "plaisir de la chasse"...

De qui veut-on la peau ?De qui veut-on la peau ?
Tag(s) : #Faune-Nature-Ecologie et Chasse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :