Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans l'impasse à la fois financière avec un déficit galopant d'années en années (on parle de plus de 300 millions d'endettement) et sociale, avec une fronde du terrain depuis des mois face à la privatisation rampante de l'Etablissement et l'industrialisation de la forêt, le Directeur général en place a, jeudi 17, "fait valoir ses droits à la retraite", comme le veut la formule consacrée.

Sans attendre, un nouveau patron par intérim a déjà été nommé le 18, Jean-Marie Aurand, dernièrement encore Directeur général de l'Organisation Internationale de la vigne et du vin. Autant dire que l'affaire a été préparée bien à l'avance par la tête de l'Etat.

Maintenant le plus dur reste à faire, soigner le malade. Les médecins prévus pour établir une feuille de route qui tienne seront nombreux au chevet du patient à soigner : l'Inspection générale de l'Administration, l'Inspection générale des finances, le Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux, et le Conseil général de l'environnement et du développement durable.

Il faut juste espérer pour nos forestiers du bas, en ces temps de "gilets jaunes", que leurs représentants auront aussi droit à tous les égards pour faire valoir leurs idées et connaissances, à côté de tous ces hauts dignitaires de l'Etat. A défaut le vin risque de tourner au vinaigre, tellement le haut s'est coupé du bas sous l'ancien patron.

Tag(s) : #Forêt et gibier ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :