Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

132 Etats font plancher leurs scientifiques toute la semaine à Paris sur l'extinction massive des espèces à  travers le globe. L'objectif est de dresser un bilan sur l'état de la biodiversité et par-delà donner du grain à moudre aux grands politiques de la planète pour prendre les mesures adéquates... (C'est comme si c'était fait ! )

Pour moi, l'occasion d'alerter sur les conséquences humaines, économiques que peuvent engendrer l'apparition d'espèces invasives dans la biodiversité ! En l'occurrence la pyrale du buis venue de Chine par le "business" et qui aujourd'hui ravage nos buis et demain peut-être l'économie française...

Je m'explique. La petite chenille verte a fait la une des médias dès son apparition à travers ses conséquences sur les jardins à la française et les boules de buis dans les jardins des particuliers. Massivement, les bordures ont été arrachées et remplacées par des "Ersatz" que le monde des jardineries n'a pas manqué de mettre sur le marché. C'est ce qu'on appelle faire marcher le commerce qui comme le chat retombe toujours sur ses pattes.

Ce qui était moins connu du grand public et qu'il vient de découvrir semaine dernière à travers une grosse campagne de presse, c'est que la pyrale met aussi à mal l'industrie du cochonnet.

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/le-seul-fabricant-francais-de-cochonnets-est-menace-par-la-pyrale-du-buis-1554901883

Nous avons eu la chance de rencontrer Jen-Yves Monneret chez un vieux copain à Oyonnax il y a quelques années et découvert le "roi du cochonnet" dans le monde, grand fournisseur d'O'But. Aujourd'hui son activité est menacée car dans six-sept ans il sera difficile pour lui de trouver la matière première à proximité. Autant dire que tout amateur de pétanque va devoir faire des réserves pour ne pas manquer de petites boules à la base du jeu de pétanque.

Mais le pire est peut-être encore à venir si on entre dans une analyse fine des conséquences en cascade de l'apparition de la pyrale. Décortiquons la chaîne terrifiante de l'impact de la pyrale :

au départ, la chenille détruit le buis à qui il faut normalement sans papillon chinois 40 ans pour permettre à une entreprise, entre temps en péril, de produire des cochonnets qui sans leur production mettra à mal la pratique de la pétanque et donc in fine menacer tout un pan économique de la France, la chaîne "l'Equipe 21", tous les producteurs de pastis, notamment la multinationale Pernod-Ricard, les campings, Saint-Tropez, les cœurs des villages, des allées de platanes, voire Marseille, le moral des Français en vacances, donc leur consommation, et et et.

Il est vraiment temps d'agir en terme de défense de la biodiversité et du réchauffement climatique. Première mesure à prendre, envoyer à Trump un kit pétanque avec des cochonnets Monneret !

"What a fuck is this".

Tag(s) : #Humour

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :