Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle" ? Ça c'était du temps de Blanche Neige, aujourd'hui finis les miroirs magiques, l'I.A. "algorithmique" est entrain, à la vitesse du son, de tous les mettre au fond des placards. Cette consultation à l'ancienne, en face à face par reflet interposé et partie de nous-même est en passe d'exploser via Internet, smartphones et autres applications qui permettent aux entreprises "spécialisées" d’engranger des milliards de données personnelles dans le monde entier sur chaque individu "branché", pour mieux les resservir en temps voulu.

Le temps du "libre arbitre" va progressivement toucher à sa fin, l'I.A. anticipera vos désirs, provoquera vos "nouveaux besoins", choisira-fera pour vous. Eh, oui, ce qui peu était encore "la chose la plus difficile au monde, savoir choisir" sera annihilée par la supériorité des algorithmes. La "machine", les super cerveaux collecteurs de données à travers les plateformes vous feront "obéir" au doigt et à l’œil, sur la base de toutes vos préférences enregistrées, vos actes antérieurs. 

Demain, vous n'interrogerez plus pour trouver des pistes de réponses, des éléments d'information pour déterminer vos choix, forger votre esprit critique,  l'I.A vous dira d'office. Netflix vous dira ce que vous aimez regarder, Waze vous conduira aveuglément sur les routes, avec vos préférences musicales données par Spotify, vos destinations de vacances seront établies selon vos photos "likées" sur Instagram, vos livres achetées sur Amazon*, vos recherches faites sur Google. Votre "personnel shopper" vous remplira le frigidaire, selon vos envies sélectionnées et enregistrées au fil du temps et vos sorties seront conçues sur l'antériorité de vos ballades, itinéraires ou autres habitudes de noctambules. 

Une sacré  révolution est en marche  vers la "mondialisation" des modes de vie, qu'on le veuille ou non et c'est peut-être là le pire. L'I.A. va faire passer les sociétés d'une économie de masse vers une économie de l'individu, comme l'a bien analysé Rolando Grandi, un gestionnaire de la Financière de l'Echiquier. Maintenant est-ce vraiment pour améliorer homme par homme notre sort ou notre bien au quotidien ou est-ce plutôt notre porte-monnaie qui est recherché, à travers le contrôle "marchand" de nos actes ? Pas sûr non plus que tous ceux qui sont entrain de nous "fabriquer" le monde du futur, avec les politiques à côté d'eux, intègrent le risque d’aggraver "la fracture sociale" et les inégalités. Une société de "shopping promenade" et de loisirs marchands offrira vraisemblablement des bons côtés pour tous ceux qui sauront encore faire le tri par l'esprit critique et la capacité d'analyse pour se déterminer, mais quid du pouvoir d'achat individuel qui devra aller avec ?

Et là, le compte n'y est pas, ni chez nous, ni ailleurs dans le monde. Ce n'est pas un "revenu universel d'activité" qu'il faudra instaurer, mais une "cagnotte universelle du loto". C'est sans doute pour y échapper  que le gouvernement va vite privatiser le Loto ! Lol, bien sûr pour rester dans le thème !

Amazon* "2,65 milliards de visites mensuelles, données juillet 2019"....

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :