Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En lien, l'arrêté préfectoral du 26 septembre établissant la liste des lots de chasse à fort taux de dégâts récurrents de sangliers dans le département du Bad-Rhin.

http://www.bas-rhin.gouv.fr/content/download/36474/241713/file/AP_SecteursSensibles2019.pdf

Toutes ces chasses passent dorénavant sous contrôle "serré" de l'Administration avec obligation de résultats significatifs selon un protocole bien défini, sous peine de battues administratives.

Par ailleurs, 41 lots se voient interdits de toute forme d'agrainage du 1er octobre 2019 au 29 février 2020, notamment à poste fixe.

Il y a une douzaine d'années, le nombre de territoires "points noirs" était de 469, si ma mémoire reste bonne. Rien n'a donc changé, mais que de paroles, de discours, de promesses, de mesurettes, d'hypocrisies n'ont-elles pas coulé le long du Rhin ? Faut-il s'étonner dès lors, que le monde de la chasse a perdu toute sa crédibilité face aux instances lors des négociations clés, comme en dernier le Schéma cynégétique ?

C'est clairement l'échec d'une politique de la calculette du FIDS 67 qui n'a pas su ou voulu "responsabiliser" les détenteurs des territoires à sangliers, en particulier ceux connus depuis le début du siècle comme, "défaillants, négligents ou désinvoltes". En élargissant l'assiette du financement des contributions complémentaires aux surfaces non boisées, l'organe de financement des dégâts à offert un plateau doré à la forêt, notamment aux GGC à grandes surfaces boisées sans trop de prés et ainsi encouragé la continuation de la politique du sanglier "ressource". Ce n'est pas surprenant puisque ceux qui ont tenu les leviers des mesures prises sont ceux qui tiennent le sanglier.

 Ouvrez le fichier joint du recensement des dégâts de 2007 à 2014, parcourez les articles publiés dans la rubrique  "Gestion du sanglier et des dégâts" depuis l'ouverture du blog et faites-vous votre opinion sur l'ensemble des vraies causes des dérapages.

Une chose est certaine, le chasseur ne peut-plus "continuer à faire comme il veut", soit "s'asseoir" sur l'obligation de "descendre" les densités au plus vite; là il est dans l’œil du cyclone.   

Ajoutez 2019 et....

Tag(s) : #Gestion du sanglier et des dégâts

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :