Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En lien un communiqué de la FDC 62, concernant les difficultés rencontrées par l'Institut St Eloi dans le Pas de Calais, dans le cadre de son "option cynégétique et faune sauvage" ouverte il y a quelques années pour permettre aux élèves de la filière agricole d'avoir aussi un enseignement autour de la production agricole et la préservation de la faune sauvage.

Cette section fait actuellement l'objet d'une campagne de dénigrement orchestrée au départ par Pierre Rigaux, anti-chasse notoire, connu pour ses revendications autour d'une "nature sans fusil".

Avoir une vision différente de la place de la chasse me parle et sur certains points comme la chasse commerciale, sur base de gibier d'élevage petit ou grand, les arguments de l'activiste sont tout a fait recevables. C'est effectivement la corde qu'une partie du monde de la chasse s'est petit à petit tressée et qui lui colle aux pattes défavorablement en terme d'image et de crédibilité, lorsque la qualité de vol n'est pas présente, que le tableau ou la production de trophées priment sur l'éthique.   

Par contre, ne serait-ce qu'au nom du pluralisme d'enseignement, de l'importance d'avoir un monde agricole acteur de la protection de la faune sauvage et des biotopes et parce que l'obscurantisme ne mène jamais à rien de bon, il y a effectivement lieu de réagir en signant la pétition lancée par Willy Schraen.

http://fdc67.fr/wp-content/uploads/2020/06/COMMUNIQUE-FDC-62-BAPAUME-1.pdf

Tag(s) : #Société, #Faune-Nature-Ecologie et Chasse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :