Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans l'escalade de mesures autour de l'opération "destruction" du sanglier en France, la FNC serait assez favorable au retour de la chevrotine, pour envisager "une augmentation de 40 % des prélèvements". Comme pour le piégeage, une consultation publique devrait ainsi et aussi voir le jour prochainement...

C'est que le monde syndical agricole fait feu de tout bois et qu'il faut trouver des issues de secours ou donner des gages allant vers une forte réduction des densités.

Bien utilisé, le gros grain fait effectivement mouche, demandez aux anciens et sur terrain plat, sans relief susceptible d'arrêter une balle de carabine, la sécurité est beaucoup mieux assurée. Donc pourquoi pas. Maintenant sur un plan plus opérationnel et pratique, sauf à relancer le marché des drillings et encore, compliqué le recours à la chevrotine lors des battues de grand gibier où cervidés et chevreuils côtoient les sangliers... Dans un autre registre, celui des chasses à postes espacés, le risque de tirs trop lointain sera réel avec à l'arrivée souffrances animales et pertes de gibiers, les raisons qui ont amené justement à sortir de la chevrotine. Mais comme pour le monde agricole, l'objectif est d'éradiquer... tout sanglier mort sera forcément un bon sanglier...

Maintenant au regard du confinement qui revient sur le mois de novembre, soit l'absence de battues et pour l'instant de tir de nuit sauf dérogation préfectorale à venir, le débat va être ailleurs à très court terme :

  • qui va payer les dégâts en cours ?
  • la version de l'ONF et des communes dictée par l'avis préfectoral qui s'appuie sur une période de non-chasse insuffisante pour botter en touche toute forme de demande de réduction de bail ou de résiliation est-elle encore tenable ?
  • combien de patrons de chasse vont-ils se retrouver dans la misère financière avec des partenaires externes ou lointains défaillants,
  • que va devenir la filière venaison, non seulement du sanglier, mais de tout le grand gibier ?

"What ever it takes", pas sûr que la chasse sera considérée comme sinistrée au moment de faire les comptes définitifs du confinement, avec des sangliers en open bar.

Tag(s) : #Gestion du sanglier et des dégâts

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :