Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au moment où le Préfet sollicite l'aide des chasseurs et des piégeurs en zone hamster, (cf photo) alors que lui-même s'est fait retoquer par Alsace Nature dans le cadre du tir de nuit du renard par les Lieutenants de louveteries, l'histoire de mon ami Roland.

Il fait partie de ces derniers rêveurs issu de la dernière corne d'abondance du petit gibier des années 60, mais sa déconvenue récente avec l'ONCFS va vraisemblablement couper ses derniers efforts et illusions. Conscient qu'un des saluts du petit gibier passe par le piégeage, il a, comme beaucoup d'entre nous, passé son agrément de piégeur pour pouvoir se lancer dans la grande aventure du contrôle des nuisibles sur son territoire passé avec les dernières adjudications à 1.000 ha.

 Ca c'était jusqu'à très récemment. Aujourd'hui, il a pris deux timbres amendes pour un total de 270€ pour relevé de piège à ragondin en dehors des délais, en l'occurrence en fin de matinée au lieu au plus tard une heure après le lever du soleil et transport d'une arme sans étui, (il habite à côté). Comme de plus cette dernière était munie d'un silencieux, belle connerie de sa part, je l'avoue, il va devoir passer devant Monsieur le juge pour utilisation d'une arme prohibée à la chasse.

Sur le fond, il est cuit et "l'a dans le baba", pour rester policé et l'ONCFS n'a fait que son boulot. Sur la forme, je préfère ne pas m'étaler, je ne dirai qu'une chose, Roland n'est pas un retraité qui dispose de son temps, n'est pas un braconnier, mais sait combien l'activité de piégeur, tout particulièrement en zone rurbaine est controversée par le public des promeneurs, surtout il est resté naïf en pensant qu'il ne faisait vraiment rien de répréhensible.

Si cette histoire est banale, stupide, triste, affligeante ou peu importe le qualificatif que chacun veut bien lui donner, la conséquence est bien plus grave. Un brave homme a pris dans la gueule pour avoir rendu service au monde agricole, sans discernement ou mansuétude. Du temps de nos anciens rien de tel ne se serait passé, car l'humain était encore dans la relation avant la répression.

inutile de dire que Roland n'est plus prêt à passer du temps au piégeage. Aujourd'hui, il vaut mieux s'inscrire dans la campagne de lutte contre les corvidés orchestrés par la FDSEA et toucher 1,50€ par pièce tirée !

A ce propose deux remarques, la concurrence va être rude vu le nombre d'agriculteurs ayant passé le permis, ce qui explique sans doute le montant de la prime offerte... et j'espère que l'ONCFS sera tout aussi présente pour verbaliser les tirs de corbeaux à partir du tracteur...

 

Tag(s) : #Faune-Nature-Ecologie et Chasse, #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :