Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un coup le blaireau, un coup le renard, voire le loup ou l'ours, la campagne médiatique faite par les "animalistes" appuyées par les médias en manque de sujets accrocheurs, bat son plein en cette période de vacances troublées par la Covid 19. Dans toutes ces démarches, rien, ou très peu, n'est sincère, seul l'objectif final compte, discréditer le chasseur, cet acharné prêt à tout "pour se débarrasser d'un rival dans sa chasse au petit gibier" (ou grand gibier), comme le souligne une nouvelle fois l'article joint en p.j.

Alors le renard et le blaireau deviennent subitement des auxiliaires de l'agriculture, pourtant la même économie accusée par  le " monde des verts" et leur fond de commerce de détruire la biodiversité... Depuis quand aussi le renard est-il classé comme un omnivore comme présenté dans sa fiche d'identité ? Il est et reste un carnivore, mais qui parmi les lecteurs grand public va s'offusquer qu'on change l'ordre d'un monde animal pour le rendre juste "défendable" ou sympathique ?

Oui le renard est défendable, a droit à toute sa place dans la biodiversité et le chasseur "responsable" est son premier défenseur. Oui le renard est "utile" et ne mérite pas un statut de "nuisible" comme tout autre animal sur la planète, à défaut, on entre dans l'omnipotence, ce droit de vie ou de mort que je refuse d'accorder à l'homme, sous prétexte qu'il est le dernier maillon de la chaîne ou celui qui s'arroge le droit de tout ordonner en fonction de ce qu'il juge correct, bon ou pas.

Mais, non aussi, le renard ne peut être "sanctuarisé" si  "monde des verts" et  "animalistes" veulent rester cohérents dans leur défense de toute la biodiversité. Lapins, lièvres, faisans et perdrix sont devenus des espèces en voie de disparition dans nos plaines et non par la faute des chasseurs. Tout effort qui conduit à les sauvegarder est dès lors remis en cause par toute pièce victime de la prédation du renard. Si demain, par miracle ou choix de considérer le chasseur comme un acteur de la survie de la biodiversité, le petit gibier devait retrouver la corne d'abondance, blaireaux et renards, mustélidés pourront eux aussi proliférer. Mais en attendant, la balance penche du mauvais côté, y compris du côté de la réhabilitation du grand hamster. Alors stop, à l'intox, aux clichés à charge du chasseur et à décharge du renard.

Le renard est et reste un opportuniste comme tout carnivore en charge de la vie d'une progéniture, soit en période de mises bas des faons et des levrauts. En période de nidification, il va "taper" les proies faciles et sans défenses que sont entre autres les espèces chassables. Après, il va effectivement chasser le mulot, mais certainement pas les rats et pour ce qui est du levraut, il faut juste rappeler qu'une hase met bas 4 à 5 fois par an, soit autant d'opportunités sur des mois. Du temps ou les lapins proliféraient, "la casse" était moins à conséquence, la nourriture était abondante toute l'année, aujourd'hui en Alsace, le garenne est lui aussi en voie de disparition et n'offre plus de nourriture au renard que sur très peu de territoires.

Quant à ce mythe, répété en boucle par tous les défenseurs des ESOD de nos régions qui consistent à mettre en avant comme nourriture première les mulots et autres campagnols des carnivores, c'est faire croire que nos campagnes, (prés et champs) sont encore inondées de rongeurs. Allez-y, trouvez encore des cultures abritant de vastes cheminements de campagnols, même les cigognes et les hérons n'y trouvent plus rien. Quant aux buses pour le jour et les hiboux pour la nuit, vaut mieux ne pas aborder le sujet. Tout ce qui se nourrit chez nous de viande est aujourd'hui dans la misère et c'est bien pour cette raison que le monde animal de la nuit se rapproche des villes et des villages. Alors stop à l'angélisme, stop à l'intox, stop à tous les "ayatollahs de l'écologie", stop à tous les "basheurs de la chasse", aux "pigeons utiles", utilisés, à l'insu de leur plein gré par ceux qui font de la naturalité un fond de commerce ou une fausse idéologie politique pour la seule conquête d'une dominance.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/dupond-moretti-veut-que-les-chasseurs-relevent-la-tete-face-aux-ayatollahs-de-lecologie_fr_5f38df52c5b6959911e59734

Tag(s) : #Faune-Nature-Ecologie et Chasse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :