Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faut-il encore ajouter autre chose, sur l'arnaque de la réintroduction du grand hamster ?

Oser écrire une tribune avec une position aussi iconoclaste quant à la préservation à coups de millions du grand hamster en plaine d'Alsace, mérite le respect, en tout cas de figurer dans un article sur ce blog.

C'est que Jean-Claude Guénot n'y va pas avec le dos de la cuillère pour dénoncer le projet de "hamsterland", au titre de la biodiversité, dans un paysage totalement inapproprié à la survie de l'animal avec un "désert biologique coincé entre le béton et le macadam".. .

Pour introduire un trait d'humour, il a peut être juste oublié d'ajouter un point "positif" c'est que le projet permet de faire travailler quelques personnes et éleveurs en ce temps de crise de l'emploi et d'ajouter à ceux qui l'ont en charge, une mission environnementale de plus... Que cela soit un non-sens, comme l'écologue le démontre avec arguments factuels et avec force, ne dérangera plus personne dans quelques jours. Je doute que la pertinence ou plutôt le bon sens des propos aient raison des pouvoirs de décisions centraux et européens qui ne vont tout de même pas se déjuger, sous prétexte d'une tribune d'un journaliste-écrivain.

Il n'en reste pas moins que la raison devrait l'emporter. A choisir, il est effectivement de loin plus pertinent, si on veut faire quelque chose pour la survie du grand hamster, qu'on mette les moyens dans ses pays d'origine qui ne sont cependant pas l'Europe de Bruxelles, que de faire croire à sa survie "sans milieu viable". Une telle opération, porte un nom : l'arnaque.

A côté de cela, comme écrit dans mon article du 16 août, "si rien ne change, pourquoi la plume ne pourra reconquérir nos plaines ?", il ne se passera rien pour aider un projet de préservation du petit gibier, mené éventuellement, "oh my god", par des chasseurs, mais autrement plus viable.

Tag(s) : #Faune-Nature-Ecologie et Chasse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :