Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mise au pas du FIDS 67 par le Préfet Stephane Bouillon

Le 1er août le Préfet du Bas-Rhin a transmis aux Présidents des GGC copie de sa réponse au Fonds d'Indemnisation après le courrier adressé par ce dernier aux instances de la chasse, suite à la réunion du 16 juillet dernier (cf mon article du 20, "A quelle sauce les sangliers ou leurs chasseurs vont-ils être mangés".

Il paraissait évident que le Préfet ne pouvait rester sans réactions suite aux "interprétations" faites par le FIDS 67 de certains de ses propos. Comme je l'avais dit dans mon article du 20, nous étions dans une forme de manipulation ou de désinformation afin de créer un mouvement de révolte, voire de soutien auprès des représentants des chasseurs.

Il est à noter aussi, la menace d'un contrôle du fonctionnement du FIDS 67 par l'Inspection Générale des Services. Décidément le vent a tourné. J'avais adressé une demande similaire en son temps au représentant de l'Etat, au titre de la mission de service publique du Fonds, sans recevoir de suite favorable, sous prétexte que le FIDS n'était pas soumis comme association de droit privée à la tutelle du Préfet, .

Autre temps, autre Préfet, autre implication, autre action...

courrier du Préfet au FIDS 67

Courrier suite

Tag(s) : #Gestion du sanglier et des dégâts

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :