Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous avez dit transparence du FIDS 67 ?

Le 16 janvier dernier j'ai demandé au Fonds d'Indemnisation des Dégâts de Sangliers du Bas-Rhin de me communiquer les tableaux des dégâts par lots de chasse pour me permettre de poursuivre l'étude sur le zonage des dégâts entamée en 2007. Jusqu'à présent ces données étaient régulièrement transmises aux instances de la chasse, y compris à la presse spécialisée.

Y-a-t-il un lien entre mon suivi quelque peu gênant face aux affirmations des uns et des autres sur la provenance des dégâts ou les responsabilités de certains tenants du sanglier et la nouvelle forme de "communication du FIDS 67" qui ne transmet plus de données globales aux présidents de GGC, mais uniquement les dégâts occasionnés sur leur groupement ? On peut le penser puisque le Comité du FIDS 67 refuse de me communiquer les données, sauf "si je me mets à jour des cotisations 2008 et 2009"...

Ce chantage est plutôt malvenue et maladroit au regard du droit et des faits, en l'occurrence d'une décision du 23 avril 2009 de la CADA (Commission d'Accès aux Documents administratifs) et qui reconnaît l'obligation de transmettre des documents demandées, y compris à une personne non membre du Fonds.

Cette position montre aussi combien le Comité du Fonds d'Indemnisation se retranche dans l'opacité, à partir du moment, où il a le "sentiment que le rapport de force lui est défavorable" cf le post du 13/01/2014 "pour mécontenter personne, le mieux est-il de ne rien dire ?"

Cette attitude de sélectionner les contenus et les destinataires de ses données est d'autant plus regrettable et "petite" que n'importe quel citoyen peut les demander...

En tout cas, le Fonds oublie un principe fondamental en communication qui veut que "la transparence donne à l'échange le soutien de la vérité", à moins qu'il n'en veuille pas, dans sa position de "juge et partie" dans son débat avec les chasseurs qui veulent comprendre ses "choix" de sectorisation...entre la peste et le choléra...

Par contre, il semble toujours encore craindre l'adage qui veut que « Les mensonges deviennent vérité quand les gens veulent savoir »...

"la politique est l'art de ne dire que ce qu'il faut et de la juste manière pour obtenir les résultats escomptés"... Machiavel

Tag(s) : #Vie des instances de la chasse, #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :