Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les leçons de la raffinerie

Avec plus de 30 sangliers à la raffinerie de Reichstett en battue administrative, ceux qui avaient encore besoin de preuves pour affirmer le lien étroit entre densités et dégâts et la propension des chasses mixtes, soit avec des cultures et suffisamment de bois, à générer les dégâts, sont encore une fois déjugés.

On voit aussi que l'absence de gestion par la chasse qui provoque forcément la quiétude, fait installer et se développer rapidement les suidés sur un territoire dès qu'il leur est agréable ou propice, y compris sans agrainage, en principe...

Enfin, si autant de sangliers ont pu être tirés, c'est qu'il y en a encore un paquet et qu'il va falloir remettre le couvert et rechasser, y compris aux alentours. Au passage, il aurait été intéressant de pouvoir faire un marquage de sangliers en cours de saison pour voir les circuits de déplacement de ces sangliers entre La Wantzenau-Reichstett-Hoenheim-Vendenheim-Geudertheim-Hoerdt.

Maintenant, il est regrettable qu'il aura fallu autant de temps pour intervenir, d'autant plus que des céréales à paille d'hiver ont, sauf erreur, été semées et sont donc déjà ravagées...Pas besoin d'être grand expert pour savoir que ces semis sur maïs allaient être "offerts" aux sangliers... sans action de chasse de jour et de nuit.

Quelque part, tout ce "mig-mag" de la raffinerie est vraiment agaçant, car au bout, personne ne sera tenu responsable de la facture. C'est bien à ce niveau là que se pose la problématique. Tant que les contributions complémentaires sont reportés sur l'ensemble de la communauté, sans zonage des secteurs défaillants ni exonération des secteurs non boisés ou sans possibilités d'agrainage pour uniquement réduire la participation de ceux qui tirent profit du sanglier ressource, les abus se poursuivront.

Tag(s) : #Faune-Nature-Ecologie et Chasse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :