Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour les dégâts.

Le prix du maïs étant la variable qui détermine grandement le coût final de la facture des dégâts pour les chasseurs, ci-joint en fichier la courbe actuelle de l'évolution du prix "free on board Rhin" du maïs et du blé. Comme on peut le constater, les prix 2013 sont en fortes baisses pour les deux denrées. Le tout est de savoir à quel moment se sont faites les négociations entre le FIDS 67 et la FDSEA, la facture définitive n'étant pas connue à ce jour.

Une chose est certaine, la forêt peut aller brûler quelques cierges au nom de saint Hubert, car si les prix de 2012 avaient tenu, quelques groupes de chasse y auraient laissé leur chemise, ce qui ne veut pas dire pour autant que la facture ne sera pas une fois de plus à des niveaux élevés, compte tenu de l'augmentation des surfaces détruites.

Mais comme souvent, une bonne nouvelle, si l'on peut dire, est fréquemment suivie d'une moins bonne. Le comptoir agricole, dans la présentation de ses projets futurs, a officiellement annoncé la plantation de maïs semence au printemps prochain dans notre belle plaine d'Alsace. Cinq cent hectares pour démarrer et trois mille à l'arrivée dans quelques années...

Ce qui n'a pas été révélé au grand public, ce sont par contre les lieux d'implantation. Et là, apparemment le monde de la chasse a de quoi trembler, déjà, car les premiers sites, sauf erreur, sont dans des zones, à hauts risques : Weyersheim, Geudertheim et La Wantzenau...

Au regard de ce qui s'est passé, se passe et va se passer, et si je pousse la perversion du raisonnement...on pourrait penser que la levée de boucliers du syndicalisme agricole pour obtenir la destruction des sangliers n'était et n'est pas sans arrières pensées, soit en lien déjà avec le développement du "projet maïs grain" en Alsace. Si les premières implantations se seraient faites dans des zones dépourvues de sangliers, pourquoi pas. Mais là dans une des zones les plus exposées... c'est surprennant, voire provocateur.

En tout cas, encore une variable de plus que les chasseurs ne maîtriseront pas dans les neuf années à venir et dont il faudra tenir compte, si jamais on veut encore prendre une chasse de plaine en 2015...

Tag(s) : #Faune-Nature-Ecologie et Chasse, #Billet d'humeur, #Vie des instances de la chasse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :