Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non, je n'ai pas oublié de m'intéresser au monde de la chasse comme pourrait le laisser croire mes dernières publications consacrées exclusivement à la cause perdue du GCO, où "20% de discours, cf la CCI-le Pdt de l'Eurométropole et autres lobbies du béton, 80% de réalités cachées,  = 100% de pigeons", du moins ceux qui croient qu'entrer et sortir de Strasbourg se fera "les fingers in the noose" avec le Grand Contournement Ouest, mais publier pour faire du papier n'est pas le genre de la maison.

Avec ce qui se trame actuellement et depuis le printemps sous la houlette du Préfet de la région Grand Est, au sein d'un comité paritaire sylvo-cynégétique, "les mouches changent d'âne", pour revenir vers le monde de la chasse, avec un grand froid dans le dos, pour qui a gardé une certaine éthique, vision de la chasse et de la gestion de la faune sauvage.

"Cerf, cerf ouvres-moi, ou le forestier me tuera", c'est le triste refrain qui va bientôt résonner dans nos forêts vosgiennes, alsaciennes et lorraines. Officiellement, il est question de régulation, simple formulation lissée pour ne pas dire éradication. Même si la mouture définitive du projet n'est pas encore rédigée, le temps de passer en revue toutes les idées de la "boîte à idées", ce binz, devenu célèbre du temps de François Hollande, va voir le jour. Ce qui m'étonne c'est qu'au niveau de notre Fédération, il n'y ait pas encore eu de mise en alerte  des chasseurs sur la partie qui se joue actuellement à Nancy, autrement plus importante que les Infos reçues jusqu'à présent. Si les chasseurs ne se mobilisent pas, vous savez ceux qui payent un loyer pour une valeur cynégétique d'un territoire et le cervidé est considéré par les bailleurs comme une grosse plus-value, qui est à même de "remettre le clocher au centre du village" ?

GCO non merci, éradication du cerf, non merci, Contre le GCO tous unis, contre les forestiers, tous unis ? Pour faire partie de ceux qui refusent bouche bée le fait accompli par la puissance publique ou les intérêts particuliers ou de faire partie "des idiots utiles", si précieux à Poutine et tous ceux qui manipulent les opinions, je sais que la partie est quasiment perdue, lorsque le "dessus" prend les choses en main. Reprenez tous mes posts sur le sujet, pas moins de 19 articles dans la catégorie forêt et gibier et vous comprendrez mieux, si ce n'est déjà fait, que le train de l'éradication du grand gibier n'a cessé de prendre de  la vitesse. Merci le lobby du bois qui a su prendre l'argent des fonds européens et séduire le Président Sarkozy, souvenez-vous de mon alerte sur le discours d'Umatt de mai 2010 " l'objectif est de récolter 30% de plus de bois à l'horizon 2020" qui condamnait de facto les grands ongulés. Mais voilà notre communauté n'a pas jugé utile de prendre les mesures pour s'opposer à ce qui était déjà l'arrêt de mort prononcé du cerf en particulier. Elle en avait les moyens, après la sortie du Cahier des charges des chasses communales ou celui des chasses domaniales, en clair lors des renouvellements des baux de chasse. Soit les bailleurs s'engageaient sur un projet "chasse" commun, soit ils gardaient leurs territoires et la gestion des dégâts.

http://www.veillecynegetique67.com/2014/08/adjudications-l-autre-solution.html

Personne n'a voulu aller dans ce sens et lancer la fronde du refus d'être 100% pigeon. Aujourd'hui, la grenouille est en passe d'être cuite comme pressenti cf http://www.veillecynegetique67.com/sommes-nous-cuits

 

Le projet d'éradication du cervidé en cours d'élaboration

"A force de tout voir, on finit par tout supporter,

à force de tout supporter, on finit par tout tolérer,

à force de tout tolérer, on finit par tout accepter

à force de tout accepter, on finit par tout approuver"

Citation de Saint Augustin, à ceux qui participent à l'élaboration de la "boîte à outils", au nom des chasseurs

Tag(s) : #Forêt et gibier ?, #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :