Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand la vérité d'un jour, n'est plus celle du lendemain, pauvre grand hamster...

Le 26 août dernier j'avais fait un post, à partir d'une prise de position par un spécialiste, Jean-Claude Guénot, sur l'arnaque de la réintroduction du grand hamster d'Alsace.

Maintenant c'est au tour de la diplomatie de lâcher ce symbole écologique local, comme relaté par les Dernières Nouvelles d'Alsace (cf fichier joint). En effet, le comité permanent de la convention de Berne qui avait placé la politique française de sauvegarde sous surveillance, annule cette dernière, au grand dam de nos associations de protection de l'environnement qui risquent de perdre du "budget", par la même occasion.

Il fut un temps, où paraît-il lors d'un "reniement", un coq s'est mis à "chanter trois fois". Apparemment, les certitudes et les bonnes intentions de hier ne sont plus celles d'aujourd'hui.

Mais, ouf, l'Etat français risque d'éviter à l'avenir un accroissement de son déficit financier sur fond d'amendes européennes; tant pis pour l'avenir des grands hamsters d'élevage réintroduits à grands frais et futures victimes d'un GCO (Grand contournement Ouest) à 2X2 voies.

Maintenant, si les décideurs veulent rester logique avec eux-mêmes, il ne reste plus qu'à re-capturer les hamsters lâchés pour les emmener dans les steppes d'Asie, à l'Orangerie ou au parc de Sainte Croix ?

Article des DNA

Tag(s) : #Billet d'humeur, #Faune-Nature-Ecologie et Chasse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :